Canoë Camping à Poisson Blanc et Lac Bertrand

 

Toujours impressionnant ces variations de températures. Lundi, je pars au matin à ma première journée de travail avec quelques flocons. Le samedi, je me baigne dans un lac avec une température extérieure de 26 degrés. En tout cas, content de commencer le boulot et d’avoir directement un jour férié pour faire un week-end de 3 jours (semaine du 16 mai au 23 mai). L’avantage ici est que si un férié tombe un week-end alors il est soit avancé au vendredi soit repoussé au lundi. Encore une bonne idée à ramener !

Partons à la découverte de Poisson Blanc et du Lac Bertrand pour apprécier l’une des nombreuses possibilités qu’offre la province pour faire du canoë camping. Malheureusement pour cette aventure, Rémi n’a pas pu se libérer de son job et ça c’est pas cool, bouh !!! Ayant fait qu’une semaine de boulot il fallait rassurer son boss sur sa disponibilité, ce n’est que partie remise. Heureusement Julien, Julie, Cynthia et Steve étaient de la partie pour cette escapade !

Map Poisson Blanc Montreal

Trois heures de route depuis Montréal, je commence à prendre l’habitude de ces longues distances. On croise des ventes de garage (des brocantes quoi) qui donnent un côté bien américain avec toutes les affaires à vendre dans les jardins. On met un bandeau sur les yeux de Julie pour ne pas devoir s’arrêter ! L’arrivée dans le domaine du Poisson Blanc est magnifique. Les maisons avec leurs pontons privés bordent la rivière. Après quelques dérapages dans les chemins caillouteux nous voilà arrivés. Des bras nous font signent : c’est Steve et Cynthia qui nous appellent, l’apéro est servi !

On embarque dans nos supers canoës, ou kayak pour Julien, et nous voilà partis à la découverte du domaine. On s’en prend tout de suite plein les yeux ! L’eau est claire et douce au toucher, les nuages semblent être peints dans le ciel bleu et les arbres ont sorti leurs plus beaux dégradés de vert pour nous accueillir. On a le temps d’apprécier la vue car nos rythmes n’étant pas encore cadencé, nous zigzaguons !

Terre à l’horizon ! En même temps c’est normal il y a des îles partout. Steve et Julien nous guident dans ce labyrinthe mais j’ai quelques doutes quand je les vois retourner plusieurs fois la carte. Peu importe, nous accostons sur l’île numéro 22 qui devient non déserte le temps de notre passage. Après la pause détente, nous revenons vers notre campement. Il est temps de rentrer car le soleil me joue des tours, je viens de voir une poule passer à mes côtés en pagayant !

On partage l’apéro avec nos voisins autour du feu et chacun raconte ses histoires. Une partie de lancer de fer débute mais avec notre entraînement au Mölkky, on les bat aisément. Enfin dans la version que je raconte en tout cas… Le soir s’installant, il est temps d’allumer notre poêle dans notre cabane. Pour ne pas avoir de moustiques, Julien et Steve ont choisi la technique d’enfumer tout le logement ce qui nous a permis de dormir la porte ouverte.

Le lendemain, nous partons la journée en canoë avec nos piques niques. Merci au passage aux voisins qui ont prêté leur kayak à Julie. Le paysage est encore plus beau cette deuxième journée et nous remercions l’entrainement de la veille car le courant et le vent ne nous facilitent pas la tâche. On choisit notre île pour la pause bien méritée du midi. Je m’en vais attacher les canoës à un arbre mais un grand plouf me fait me retourner. Julien a voulu vérifier qu’il est impossible de retourner un canoë mais il s’est avéré que c’est faux ! Super ce moment du midi sur notre île, faute de pouvoir y passer la nuit, j’installe tout de même le hamac le temps d’une sieste après le repas (merci Julie pour le cadeau !).

Dans l’après-midi, nous partons un peu plus au Nord en voiture vers Mont Laurier. Google map nous taquine en nous envoyant sur des routes inexistantes mais nous parvenons tout de même à trouver notre maison au bord du Lac Bertrand. On fait le tour de la maison et on se dit qu’on va vraiment passer un super moment. Le salon extérieur avec vue sur le lac, le ponton privée avec son pédalo, sa barque et ses canoës. Enfin, je me dirige tout de même vers la porte de derrière pour vérifier qu’on va pouvoir rentrer car aucune nouvelle de notre hôte et nous avons tenté d’y aller directement. Heureusement au Canada on ne ferme pas trop les portes des maisons !
On apprécie les lieux jusqu’au lendemain après-midi en alternant balade sur le lac, repas au bord de l’eau, barbecue, prélassement dans les fauteuils ou compétition de fléchettes ! Steve s’amuse avec son drone et nous fait des images magiques du lieu. On s’en prendrait pas un pour l’Amérique du Sud ?

Musique : History & the Victors (Plaisir de France Remix) – Catriona Irving

6 Commentaires

  1. AMCarlier dit : Répondre

    Alors là ….. entre la poésie (L’eau est claire et douce au toucher, les nuages semblent être peints dans le ciel bleu et les arbres ont sorti leurs plus beaux dégradés de vert pour nous accueillir) …. et « ma cabane au Canada ……. Un résumé typique de notre image du Québec ! Rémi doit être vert !

  2. Bruno OYER dit : Répondre

    Magnifique reportage, comme d’hab…
    Voir ces paysages magnifiques, me conforte dans l’idée de ne pas être resté assez longtemps et me donne envie de retourner pour un long séjour.
    Mais dis moi Damien, je rejoins le premier commentaire, c’est vrai que tu es très romantique dans tes descriptions; qu’elle en est la cause?😉

  3. Oyer Pascale dit : Répondre

    Toujours aussi splendide ces paysages. cela devait être très reposant. dommage que nous n’avions pas programmer notre séjour plus longtemps.
    Ca va donner des idées à papa pour le bandeau.
    La vidéo est très bien et cette musique relaxante.
    Cela fait vraiment plaisir de vous voir aussi heureux sur les photos. ( Un petit couple bien sympathique).
    Alors au prochain reportage !📹Biz

    1. Caribou et flûte de Pan dit : Répondre

      Vous avez fait de très belles découvertes aussi mais c’est vrai que le Québec est riche. Pour ça qu’on y reste un peu plus longtemps :D. Ça vous donne un aperçu sur ce que vous pourriez durant un autre séjour.

  4. zabeth dit : Répondre

    On arriiiiiiiiive!! Hâte, hâte, hâte!!

    1. Caribou et flûte de Pan dit : Répondre

      Dépêchez-vous c’est bientôt fini ! Je plaisante la saison ne fait que commencer et le week-end qu’on s’est prévu ensemble va être super :). A bientôt !

Laisser un commentaire